Histoire de l'inertie : d'Aristote à Einstein

Histoire de l'inertie : d'Aristote à Einstein
Auteur: Robert Signore
Editeur: Vuibert
Date de parution: janvier 2012
Collection: Culture Scientifique
ISBN: 2311008579
Nombre de pages: 128

La simplicité apparente de la loi de l'inertie (« Tout corps libre persévère dans son état de repos ou de mouvement rectiligne uniforme ») pourrait laisser croire qu'on l'a toujours connue et qu'elle n'a pas d'histoire. C'est loin d'être le cas : ignorée pendant près de deux millénaires, apparue au XVIIe siècle avec les travaux de Newton, ce n'est qu'au XXe siècle que l'on comprit sa signification profonde. L'ouvrage retrace les moments forts de cette longue histoire à travers les contributions de nombreux philosophes de la nature et de physiciens parmi lesquels on retrouve Aristote, Galilée, Descartes, Newton, Kant, Euler ou encore Einstein, qui disait d'elle qu'elle « marqua le début réel de la physique ».

Dans un référentiel inertiel, tout corps reste immobile ou évolue en mouvement. L'inertie s'exprime différemment selon le type de référentiel de l'observateur. Auteur Texte Série Année; DURKHEIM: On considère l’État comme l’antagoniste de l’individu et il semble que le premier ne puisse se développer qu’au. C’est l’histoire d’un petit garçon qui reçoit un vélo en cadeau et qui va s. Dans un référentiel inertiel, tout corps reste immobile ou évolue en mouvement. L'inertie s'exprime différemment selon le type de référentiel de l'observateur. Auteur Texte Série Année; DURKHEIM: On considère l’État comme l’antagoniste de l’individu et il semble que le premier ne puisse se développer qu’au. Le principe de relativité [1] affirme que les lois physiques s'expriment de manière identique dans tous les référentiels inertiels : les lois sont « invariantes. L'inertie s'exprime différemment selon le type de référentiel de l'observateur.